Philippe Lailler Quartier de la Grace de Dieu à CaenPhilippe Lailler, président du MoDem 14, commerçant dans le quartier depuis 15 ans.

La priorité doit être les commerces. Et sur ce point, le PRU est un échec. Les meilleurs emplacements serviront de réserves, les loyers vont augmenter. D'autre part, la fermeture de la supérette avant qu'un accord soit signé avec un nouvel acquéreur est une erreur qui a des conséquences graves sur le commerce du quartier. Cela traduit une méconnaissance du terrain de la part des décideurs.


Journal Ouest-France du jeudi 10 juin 2010
Edition : Caen

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter