Le local de sous répartition téléphonique détruit par le feu (Ouest-France).

Dans le quartier de La Grâce de Dieu, un incendie a totalement détruit un local téléphonique vendredi soir. Près de 900 abonnés, ce qui représente environ 3000 habitants et de nombreux professionnels, dont le centre médical, sont depuis privés de téléphone fixe, de télévision et d’internet.

Durant les vacances, de nombreux véhicules ont d’abord été incendiés dans ce quartier populaire caennais avant que le feu ne ravage à son tour ce local.

Read More

Comment se fait-il que la municipalité caennaise abandonne les habitants et la jeunesse dans les quartiers populaires pendant les vacances scolaires ?

Où sont les nombreux éducateurs de la ville de Caen qui devraient être à leur contact, surtout en période de vacances ?

Il faut rappeler aux élus caennais que CAEN ne se limite pas seulement à la place Saint Sauveur et ses nouveaux pavés venus d’Inde, mais qu’au-delà du centre-ville, certains quartiers apparaissent de plus en plus délaissés.

Aucun élu ne s’est d’ailleurs déplacé pour voir les habitants de la Grâce de Dieu touchés indirectement par l’incendie !

Le préfet, à qui Jean-Marc Ayrault vient de demander de faire un « inventaire » des bâtiments vides pouvant accueillir des personnes sans domicile, devrait aller faire un tour du côté de la mairie de Caen, et plus particulièrement dans le bureau de Philippe DURON, qui semble tout à fait désert ces derniers jours…

Philippe Lailler

Président du Modem 14

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter