Tel un aéronef en péril contraint de se délester de son carburant pour ne pas prendre feu… Philippe Duron vient de passer la main en urgence dans deux structures importantes qu’il présidait depuis 5 ans : Normandie Aménagement et Caen Métropole.

Rappelons que le Député-Maire socialiste de Caen, avec 4 mandats et 24 fonctions, occupe la première place du palmarès dressé dernièrement par le Parisien-magazine, qui a mené une grande enquête sur le cumul des mandats en France.

 

Après 5 ans d'un pouvoir centralisé et sans partage, et à six mois des élections municipales, Philippe Duron, qui redoute certainement un vote sanction, est donc contraint et forcé de partager les postes en s’adonnant au petit jeu des chaises musicales.

Décidément, les temps changent… en effet, au lendemain du remplacement médiatique de son adjoint démissionnaire des finances de Caen, rappelons tout de même que lors du retrait de Michel Dubois, adjoint à la Culture, en novembre 2008, Philippe Duron avait fait le choix de ne pas le remplacer et d’assurer lui-même ses fonctions.

Alors que son camarade parlementaire Alain Tourret se plaint du rythme parlementaire, nous attendons désormais que Philippe Duron démissionne de son mandat de député.
Comment peut-il encore affirmer que son cumul de mandats est positif pour la ville quand celui-ci n'apporte ni Ligne Nouvelle Paris Normandie, ni financement pour le CHU, ni solution pour la reconstruction d'une prison sur Caen, ni zone de sécurité prioritaire…

Nous sommes persuadés que les électeurs ne seront pas dupes !

Philippe LAILLER

Entrez en contact avec nous

Vous souhaitez rejoindre notre équipe ou poser une question ?

Nous contacter